Tejasvitours.com

Inde, Laissez vous surprendre!

Himalaya Ladakh

heart of india

Programme du tour: 14 nuits and 15 jours.
DELHI – LEH – LADAKH – PHAYANG – VALLEE DE NUBRA – HUNDER – PANAMIK – PANGONG TSO – LEH – LIKIR – YANGTANG – HEMIS SHUKPACHAN – LAMARYU – ARYANS VALLEY – KARGIL – SRINAGAR – DELHI

télécharger pdf du tourpdf-icon (1)

Taille du groupe
Minimum 5 , Maximum 30
*Nos groupes sont constitués généralement par des couples et des voyageurs individuels. C’est un excellent moyen de former des amitiés durables.
Dates de départ:
Octobre – Mars (les meilleurs periodes pour voyager en Inde)
*Ces dates sont modifiables pour ceux qui veulent partir en dehors des dates prévues
Prix a partir de €1150
Reserver maintenant
Le prix comprend:
transport
guide francophone
l’hébergement,
les chambres doubles avec lits jumeaux.
la pension complète hors boissons (demander pour plus de détails)
Les vols intérieurs.
Le safari à dos de chameau
la Promenades en barque.
le Trek
Le prix ne comprend pas:
les vols internationaux
transport des bagages
assurance Voyage
les frais de visa
taxes sur les photos & vidéos (quand en vigeur)
Les visites non incluses dans le programme
Les boissons, les dépenses personnelles et les pourboires.
Itineraire

JOUR 1: DELHI – LEH (par avion)
À l’arrivée à l’aéroport international de Delhi, vous serez accueillis et transférés à l’aéroport pour le vol à destination de Leh qui est située à 3500m d’altitude. Nos représentants vous guiderons vers votre hôtel. Le temps de s’acclimater à l’altitude. Le soir, si vous le souhaitez, vous pourrez faire une promenade à Leh.
Nuit à Leh.

JOUR 2: LEH – PHAYANG VILLAGE (par la route 20 km)
Après le petit déjeuner, en route vers le village de Phayang pour le festival Phayang. Phayang est l’un des deux monastères Dringungpa au Ladakh.
Le festival de Phayang Tsedup se tient en juillet et août et c’est là que le rite sacré (une cérémonie bouddhiste) de Phayang Tsedup est célébré. Les lamas sont habillés de costumes colorés et de masques extravagants pour jouer les différents personnages de la danse appelée Chhams. L’attraction principale du festival est le pèlerinage à la colossale Thangkha de Skyabje Jigten Gombo, fondateur de l’ordre Dringungpa, qui est exposé tout le temps que dure le festival.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 3: LEH – LADAKAH
Journée consacrée à la visite des célèbres monastères du Ladakh: Shay, Thiksay et Hemis.
Le monastère de Shey a été construit au XVIe siècle et contient une statue de Khang de cuivre doré, qui mesure près de 10 m de haut. Le palais de Shey a été construit par le roi Deledan Nagmyal et était la maison de la famille royale jusqu’en 1834 quand ils ont déménagé au palais de Stok.>
Thiksey Gompa, a été construit sur le sommet d’une colline en 1430 et appartient à l’ordre bouddhiste de Gelugpa. Lakhang Nyerma est un temple dédié à la déesse Dorie Chenmoet située dans le monastère. Thiksey Gompa abrite le rituel de Gustor, organisée du 17 au 19 du neuvième mois du calendrier tibétain. Célébrée chaque année, la danse du masque est également dansée pendant le rituel de Gustor.
Hemis Gompa est un monastère considéré comme le plus riche et le plus grand Gompa à Leh. Il existe depuis le XIe siècle, mais sa construction, sur les rives de la rivière Indus près de Karu, s’est réellement achevée en 1672 et appartient à l’ordre de dugpa qui suit les enseignements tantriques et le culte de Vajrayana.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 4: LEH – VALLEE DE NUBRA – HUNDER (par la route 150 km)
Après le petit déjeuner, nous partons pour la vallée de la Nubra par Khardungla Pass (la route praticable la plus élevée au monde à 18 380 pieds)où nous nous arrêterons pour prendre le thé. La vallée de Nubra est à environ 150 km au nord de Leh et c’est l’endroit où les rivières Shyok et Siachan se rencontrent pour former une grande vallée qui sépare les montagnes du Ladakh et du Karakoram. Le glacier de Siachen est situé au nord de la vallée. Le Col Sasser et le col de Karakoram, sont sur l’ancienne route de la soie dans le nord-ouest de la vallée, et connectent Nubra et Xinjiang (Chine). Panamik, dans la vallée de la Nubra, est le dernier village ouvert aux touristes dans le nord.En route vers Diskit pour visiter le Diskit Gompa, construit en 1420, au sommet d’une petite colline, vous offrant une vue magnifique sur le paysage environnant. Hunder est le prochain village après Diskit, riche en champs bordant le désert, où vous pourrez voir une vaste zone de dunes sableuses.
Le désert à travers les montagnes de rouge foncé vous transportera dans un autre monde. Vous pourrez même voir quelques chameaux de Bactriane marchant sur le sable.
Nuit au camping ou à l’hôtel de luxe.

JOUR 5: HUNDER – PANAMIK VALLEY
Après le petit déjeuner, départ pour la vallée Panamik et Sumoor Gompa. Panamik est situé sur la rivière Nubra et non loin du glacier de Siachen et c’est le site de champ de bataille le plus élevé du monde. C’est aussi un site important parce que c’est la partie la plus au nord de l’Inde autorisée aux étrangers.
Les sources d’eau chaude de Panamik sont situées à une altitude de 10 442 pieds au-dessus du niveau de la mer. L’eau de source contient des niveaux élevés de soufre, considéré bon pour guérir les rhumatismes et autres douleurs. Entouré par les montagnes enneigées, la vallée verdoyante de Panamik accorde une vue magnifique.
Panamik est également célèbre pour ses chameaux de Bactriane et ses chèvres Pashmina. Originaire des steppes d’Asie centrale, les chameaux de Bactriane ont deux bosses, contrairement à celui des chameaux a une bosse trouvés dans Radjasthan et d’autres parties de l’Inde. Ces chameaux étaient la principale source de transport lorsque Ladakh était un arrêt important sur les routes commerciales de l’Asie centrale. La laine des chèvres Pashmina est utilisée pour tisser le fameux châle pashmina.
Panamik est aussi le point de départ de la randonnée Ensa Gompa. Depuis 250 ans, Ensa Gompa (monastère) a été populaire pour ses peintures murales et ses écrits bouddhistes. Le Gompa donne sur les montagnes enneigées et la vallée de la Nubra.
Retour à Hunder. Nuit à l’hôtel.

JOUR 6: HUNDER – SPANGMIL – PANGONG TSO (175 km par la route)
Après le petit déjeuner, départ pour le lac Pangong via Wari, un haut col de montagne dans le district de Ladakh Leh, à une altitude de 5250 m (17300ft) au dessus du niveau de la mer. La montée de Agham a beaucoup de sections raides et très peu de véhicules de tourisme utilisent cette route. Les zigzags du côté sud de la montagne descendent lentement. Le col de Wari est la quatrième plus haute route du monde et est utilisé par les militaires comme une alternative à la vallée de Nubra (au lieu de Khardung) et est une base de départ idéale pour les randonnées dans la vallée de la Nubra. Cette route est généralement ouverte tout l’été, mais pendant les mois d’hiver, les avalanches peuvent bloquer certaines sections de la route qui sont aussi extrêmement dangereuses en raison de plaques de glace.
Spangmik, sur la rive sud du lac, offre une vue spectaculaire sur la chaîne de montagne du Nord Changchenmo, et sur leurs reflets, une constante évolution de bleu et de vert dans les eaux saumâtres du lac.
Nuit en campement à Pangong.

Jour 7 PANGONG – CHANGLA PASS – LEH (157 km par la route)
Lever tôt pour profiter du lever du soleil à haute altitude et, après le petit déjeuner, départ pour Leh, 140 Kms à travers le col Changla, l’une des plus hautes routes du monde. Le col de Chang La (ou Changla), est à une altitude de 5425 mètres au dessus du niveau de la mer,et est le troisième plus haut col praticable au monde. Contrôlée et maintenue par l’armée indienne (en raison de sa proximité avec la frontière chinoise), ce petit coin de paradis est couvert de neige tout au long de l’année et fait partie des 83 miles de route entre le lac Pangong et Leh, l’ancienne capitale de l’ancien royaume de Ladakh. Il s’agit de la principale porte d’entrée sur le plateau Changthang.
Le lac Pangong, à une altitude de 13 930 pieds au-dessus niveau de la mer, fait partie de la frontière entre l’Inde et la Chine,et est l’un des plus recherchés après les sites touristiques nationaux, en particulier depuis le blockbuster de Bollywood « 3 idiots » y a été tourné. Il ya eu beaucoup de films et de publicités filmées autour de ce lac fascinant. Avec environ 5 km de large et 134 km de long et environ 60% de la longueur s’étendant au Tibet, le lac gèle complètement en hiver, une belle découverte. Très proche de la frontière, vous devez obtenir un permis pour visiter Pangong Tso.
Nuit à l’hôtel à Leh

Jour 8 LEH – LIKIR (50 km par la route)
Laissant Leh, vous prendrez la route pour 3 heures vers Basgo, avec un arrêt pour visiter Spituk . Au Basgo, sur une colline d’argile, visite du petit monastère et de sa statue sacrée en cuivre doré de Bouddha Maitreya, haute de deux étages. Le Palais offre une vue magnifique.
Dans la soirée, visite du monastère de Likir puis retour tranquille à pied vers l’hôtel ou le campement.

Jour 9 à LIKIR – YANGTHANG
TREK Départ: A Likir
Trek d’environ 4-5 heures à travers deux passages à basse altitude, Pobu (3660m) et Charetse (3700m) pour atteindre le village Yangthang. (3650m).

jour 10: YANGTHANG – HEMIS SHUKPACHAN
Après le petit déjeuner,visite à pied du monastère de Rizong (environ 4½h)
Nuit en campement (3600m).

Jour 11: HEMIS SHUKPACHAN à LAMARUYU
Après le petit déjeuner départ pour Lamayuru et sur la route, visite de la célèbre Alchi Choskhor construit au 10ème siècle par Rinchen Zangpo.
Nuit à Lamayuru.

Jour 12 LAMAYURU – KARGIL (200 km par la route)
Après le petit déjeuner, départ pour Kargil en passant sur trois montagnes. Cette journée sera pleine de superbes panoramas. Visite des villages de la Aryens Valley, Darchiks & Garkhun. Les Brogpas ou «Aryens rouges», comme ils sont identifiés par la population locale, sont une petite minorité ethnique perchée sur les contreforts sud de la chaîne du Ladakh avec le fleuve Indus qui coule à proximité de leurs quatre villages Garkhun, Darchiks, Dah et Hanu. Littéralement Brogpa signifie «habitant de la montagne» et est également le nom le plus couramment utilisé pour le groupe ethnique auquel ils appartiennent, les Dardes, une lignée indo-aryenne qui descendait l’Indus il ya quelques siècles.
Leur histoire raconte comment les trois frères Dulo, Melo et Galo se sont d’abord installés à Dah et se sont ensuite étendus vers les autres villages de Garkhun, Darchiks et Hanu. Chaque nom de village a sa propre signification. Par exemple, le nom de Dah vient du jour où l’un des frères a tiré une flèche du haut d’une montagne et où l’eau à jailli de l’endroit où la flèche a atterri. D’où le nom de Dah, qui dans leur langue signifie flèche. De même, le village de Garkhun tire son nom de Galo, le frère qui s’est installé dans ce village. Darchiks,signifie le village de terrasses, un nom approprié en raison des différents étages qui constituent Darchiks . Continuez (deux heures et demie) vers Kargil, dont l’importance découle de l’ouverture du Ladakh aux touristes en 1974.
Arrivée à Kargil. Nuit à l’hôtel.

Jour 13 KARGIL – SRINAGAR
Le matin, route vers Srinagar, avec un arrêt à Drass (la place la plus froide et pluvieuse du monde) où nous nous arrêterons boire le thé et faire contrôler les passeports, puis nous continuerons vers Zojila (3527m), la passerelle du Ladakh, puis vers le village de Sonmarg (2740 m²), avec son magnifique panorama, pour finalement arriver à Srinagar.
Après-midi libre pour des activités personnelles.
Soirée shikara tour sur le lac Dal pour profiter du coucher de soleil sur le lac.
Nuit à l’Hôtel.

Jour 14 SRINAGAR
Demi-journée de visite du célèbre jardin moghol, le Nishat Bagh (Le jardin des délices) construit par Asaf Jah en 1636 et Shalimar Bagh (Demeure de l’amour) construit par Jehangir pour son épouse bien-aimée Nur Jahan en 1619. Le temple Shankaracharya,
Construit par Jaluka, fils de l’empereur Ashoka, autour de 200 avant JC, est un ancien sanctuaire situé sur la colline de Shankaracharya (Takht-e-Suleiman) à Srinagar. Ce site sacré, situé à une hauteur d’environ 1100 pieds au sud-est de la ville, offre une vue splendide sur la vallée et la chaîne des montagnes Pir Panjal enneigées.
Le temple Shankaracharya, construit sur un plan octogonal, peut être atteint par un escalier définie par des parois latérales. Le sanctuaire est décoré sur le plafond avec des inscriptions perses. Le temple est également accessible en taxi et en bus. Le sanctuaire Rozabal est à proximité et vaut le détour.
L’après-midi, ballade en Shikara (petit bateau) sur le lac Dal pour profiter de la beauté de la ville qui est souvent comparé à Venise.
Nuit sur Péniche ou à l’hôtel.

Jour 15 SRINAGAR – DELHI en avion
Transfert à l’aéroport international pour votre vol de retour.

FIN DU VOYAGE